L'UNREP

Le premier axiome de l’humanisme est : étudier, apprendre par l’expérience

Confucius, Sentences

Valeurs de l’UNREP

L’humanisme… voilà une valeur, pour ne pas dire la valeur, galvaudée en ce moment. L’humanisme est mangé à toutes les sauces et tous les acteurs de la vie collective se définissent comme humanistes. Le XXIème siècle devrait être humaniste si nous croyons tous les beaux discours qui nous entourent. Toutefois, l’UNREP peut réellement prétendre à se définir comme tel. En effet, cette valeur s’ancre dans l’ADN de la fédération, et ce, depuis 1925. Quoi de plus normal quand nous observons ses fondements : former des apprenants pour qu’ils deviennent de bons professionnels et de bons citoyens afin d’apporter plus de vie dans les espaces ruraux de l’entre-deux-guerres.

L’UNREP croit… elle croit en l’humain, en chaque élève, en chaque apprenti, en chaque stagiaire pour ce qu’ils ou ce qu’elles ont en potentiel à exprimer. Elle croit en la réussite de tous, quels que soient leur passé, leurs difficultés, leurs envies, leurs motivations. Se pose alors comme une évidence sa marque de fabrique : construire ensemble un parcours de formation pour tous.

Offrir un avenir professionnel est un acte humaniste, à n’en pas douter. La terre, la nature, la faune et la flore ont besoin d’experts pour être considérés à leur hauteur. Afin qu’ils deviennent des chevronnés de leur métier, nous formons tous les apprenants soucieux de devenir de bons professionnels, quel que soit le niveau requis, quels que soient les acquis. Tout le monde a sa chance. Bien sûr, nous formons également, tous les élèves, apprentis et stagiaires désireux d’aider leurs prochains, d’accompagner les personnes dépendantes, du plus jeune âge aux plus estimables décennies. L’acte d’altruisme réside aussi bien dans l’aide à la personne que dans l’engagement agroécologique. Cet acte est l’essence même de nos établissements.

Pour former efficacement, pour répondre tant aux besoins des branches professionnelles qu’aux demandes sociales et éducatives, nos établissements professionnalisent selon différentes modalités : l’initial scolaire, que ce soit par la voie du temps plein, de l’alternance ou de l’apprentissage mais aussi par la formation tout au long de la vie.

Les plateaux techniques, innovants, complètent l’arsenal pédago-éducatif des établissements ancrés dans les territoires ruraux, périurbains et rurbains. L’avenir appartient aux jeunes générations mais elles en sont également le moteur. Pour cette raison, nos établissements guident tous les apprenants afin qu’ils gagnent en confiance, qu’ils s’autonomisent et qu’ils « grandissent ».

Nos 3 piliers

Le collectif

Avancer ensemble, construire en même temps, se différencier, se rassembler, se ressembler, s’entraider… sont les enjeux de notre Collectif. Cette définition correspond pleinement à notre fédération solidaire.

L’Humain

La clé de voûte de toute institution humaniste. Nos établissements forment des apprenants, jeunes ou adultes, quels que soient leurs origines sociales, leurs cultures, leurs us et coutumes.

La laïcité

Les valeurs humaines et collectives fondent la Laïcité. Face aux intolérances de plus en plus présentes dans les sociétés modernes, les acteurs sont frileux à mobiliser la Laïcité, par peur d’exclure. Notre Laïcité est tout autre.

 

Une petite histoire

En 1925, Charles Ferdinand Dreyfus, Président directeur de Bel Air, premier centre de formation en élevage, a l’idée de créer une association en vue de réunir les efforts de nombreuses initiatives privées.

C’est ainsi qu’est née, l’Association pour le développement de l’apprentissage agricole et horticole des petits métiers ruraux. Cette association, à la genèse de l’UNREP, avait pour finalité de défendre les intérêts de ses adhérents, d’encourager le développement des filières, des classes et la création de nouveaux centres ainsi qu’améliorer les conditions d’apprentissage des jeunes ruraux. L’ensemble des projets d’établissement avait pour fondation la formation humaine et professionnelle.

Cette dimension humaniste est l’ADN de l’UNREP. Dès sa création en 1925, la fondation des Orphelins apprentis d’Auteuil, Arnouville, Berck-surmer, Saint-Gabriel influencent le mouvement et donnent du sens à la fédération nationale. Le lien avec les organisations professionnelles permet, dès 1928, l’adhésion de certaines chambres d’agriculture. La diversité est la signature de l’UNREP. Elle permet l’enrichissement professionnel et culturel de nos structures. Elle est synonyme de copartage, de mutualisation et coopération. La mobilisation des retours d’expérience permet de construire ensemble des solutions pédagogiques innovantes. L’UNREP est un acteur historique de la formation agricole mais elle a su également se moderniser pour répondre aux enjeux pédagogiques, éducatifs et professionnels du XXIème siècle.

Quelques chiffres

0
Établissements dans toute
la France
0
Élèves et étudiants
0 %
Réussite aux examens

NOTRE EQUIPE

Laurent Carles

DIRECTEUR

” Je crois fermement que l’éducation est le levier le plus puissant pour le développement durable. Ensemble, cultivons un avenir où l’agriculture rime avec innovation et respect de l’environnement. “

Avec une vision stratégique affirmée et plus de vingt ans d’expérience dans le secteur de l’enseignement agricole, Laurent CARLES dirige l’UNREP avec une passion inébranlable pour l’innovation éducative et le développement durable. Sous sa direction, l’UNREP a élargi son offre de formations et renforcé ses partenariats à l’échelle nationale et internationale. Laurent est également impliqué dans plusieurs initiatives de recherche appliquée visant à améliorer les pratiques agricoles écologiquement responsables.

Nicolas Boivin

DIRECTEUR ADJOINT

” Optimiser l’apprentissage et ouvrir nos étudiants à des perspectives globales, voilà ce qui guide chaque jour mes actions “

Nicolas BOIVIN, avec son expertise en gestion de projets éducatifs et son engagement envers l’excellence pédagogique, joue un rôle crucial dans l’opérationnalisation de la vision de l’UNREP.

Expert en développement curriculaire, il travaille étroitement avec les équipes pédagogiques pour intégrer les dernières technologies et méthodes d’enseignement dans les programmes.

Nicolas met un point d’honneur à ce que chaque programme reflète les besoins actuels et futurs du secteur agricole, facilitant ainsi l’intégration professionnelle des diplômés. Son dévouement pour l’éducation de qualité se voit dans son interaction quotidienne avec le corps enseignant et les étudiants.

Laurent Carles

DIRECTEUR

” Je crois fermement que l’éducation est le levier le plus puissant pour le développement durable. Ensemble, cultivons un avenir où l’agriculture rime avec innovation et respect de l’environnement. “

Avec une vision stratégique affirmée et plus de vingt ans d’expérience dans le secteur de l’enseignement agricole, Laurent CARLES dirige l’UNREP avec une passion inébranlable pour l’innovation éducative et le développement durable. Sous sa direction, l’UNREP a élargi son offre de formations et renforcé ses partenariats à l’échelle nationale et internationale. Laurent est également impliqué dans plusieurs initiatives de recherche appliquée visant à améliorer les pratiques agricoles écologiquement responsables.

notre équipe

Nos partenaires